Nanterre 92 Rugby League

Nanterre 92 Rugby league 🏉 et l’association Vivre Nanterre ont Ă©tĂ© prĂ©sent cet Ă©tĂ© au parc AndrĂ© Malraux de Nanterre les mardis et jeudis de 10h Ă  12h et de 14h Ă  17h du 20 juillet au 26 aoĂ»t afin d’animer des sĂ©ances de loisirs sportifs.

La marche Nordique Ă  Nanterre, d’une pratique loisir, Ă  un sport de privilĂ©giĂ©s

Pourquoi cette pratique sportive restera réservée à certaines et certains plus chanceux ?

L’objectif de Vivre Nanterre, après avoir dĂ©couvert cette pratique, Ă©tait qu’un grand nombre de Nanterriens puissent en profiter.

Son caractère intergĂ©nĂ©rationnel, son coĂ»t modique, son approche bien ĂŞtre ou sportive en faisait la pratique idĂ©ale des dĂ©-confinements, et des confinements. Nous l’avons pratiquĂ©e dès lors que les règles sanitaires nous y autorisaient, et rarement abandonnĂ©e quand les conditions mĂ©tĂ©o auraient pu nous dĂ©courager.

Maintenant, le printemps se termine, et les conditions de pratique vont ĂŞtre optimales.
Et pourtant, beaucoup de Nanterriens n’y auront pas droit !

Explication …

Nous avons tenté de postuler à un budget participatif de la part de la ville, afin de financer des accompagnateurs qualifiés , et surtout de proposer des départs pour toutes et tous, de tous ages, sur beaucoup de créneaux différents et à partir de tous les quartiers.
La participation financière de chacun devait être gratuite, ou réduite à un minimum symbolique.

Le projet a été supprimé des budgets candidats aux votes pour raison politique , ce qui nous a profondément choqué.
Notre seul fait politique Ă©tait vouloir diffuser des pratiques plutĂ´t très bien accueillies par tout le monde, sans discrimination d’age, de sexe, de niveau social, de quartier.
L’intĂ©gration de personnes en situation de handicap Ă©tait mĂŞme prĂ©vue.
Nous pensions faire de Nanterre , de notre ville, un lieu particulier et précurseur sur ce partage entre voisins, voisines.

Au lieu de cela, cette pratique, dont nous faisons ici la publicitĂ© restera l’apanage de ceux qui pourront s’acquitter de fait d’une cotisation et d’une participation beaucoup plus importante, et parfois donc beaucoup trop importante.

Merci donc pour ce résultat à nos responsables des budgets participatifs.
Nous resterons sincèrement désolés pour tous les autres.

Voir note page sur la pratique de la Marche Nordique

Eric

La formation BPJEPS devient une rĂ©alitĂ© pour ces Jeunes …

Vivre Nanterre et le Club.fc sont fiers de vous présenter leur première promotion Bpjeps Apt 2021

BPJEPS APT 2021

Cette formation au diplĂ´me d’Ă©ducateur sportif d’une durĂ©e d’un an, se dĂ©roule Ă  Nanterre dans les locaux d’Urban Soccer – La DĂ©fense.
Nous leur souhaitons tout nos vœux de réussite.

contact@vivre-nanterre.fr

C’est un enchaĂ®nement logique qui nous conduit Ă  ce rĂ©sultat.

La pandĂ©mie touche particulièrement les jeunes, leur situation n’est pas encore stabilisĂ©e, leur expĂ©rience parfois insuffisante. L’Ă©tat propose de les aider en finançant leur formation . Avec un peu de motivation et d’expĂ©rience, nous voyons qu’il est possible de traduire cela sur le terrain , chez nous Ă  Nanterre.
Nous dĂ©marchons toutes les structures que nous avons la possibilitĂ© d’approcher, centres sociaux, associations de soutien aux Jeunes, associations sportives.
Nous remplissons notre premier contingent . Bravo à nos membres pour leur pugnacité.

Que nous enseigne cette expérience ?

Qu’avec un peu d’aide , tout est possible. Nous avons Ă©tĂ© aidĂ©s par des organismes privĂ©s, mĂŞme si la Mairie nous a prĂŞtĂ© 2 ou 3 fois des salles pour organiser le dĂ©marrage. Pour mener Ă  bien notre projet, nous avions besoin en rĂ©alitĂ© de salles et de terrains plusieurs fois par semaine, sur un an.

Il n’y a pas assez de Jeunes sur Nanterre, qui sont dĂ©sireux de se former, gratuitement, tout en percevant une petite rĂ©munĂ©ration, obtenir un diplĂ´me, … pour remplir une session complète.
Tout en proposant cette opportunitĂ© Ă  tout un tas de structures Nanterriennes, trop peu ont osĂ© franchir le pas, et c’est avec regrets que nous avons dĂ©cidĂ© d’Ă©largir nos propositions Ă  un secteur plus large. Cela mettait en danger l’Ă©quilibre financier du projet.
Nous comptons donc dans nos rangs, des jeunes de Rueil-Malmaison, Paris, Courbevoie, du 95. Preuve que le deal est plutĂ´t bon pour eux.

Nous avons Ă©tĂ© surpris de ce manque d’envie rencontrĂ©e sur le terrain Ă  Nanterre et auprès de ses acteurs. Un mĂ©lange de protectionnisme , de mĂ©fiance, de rĂ©signation ?
Un cocktail qui n’est pas vertueux et qui nous englue dans une certaine mĂ©diocritĂ© en fait.
Quand il y a des opportunitĂ©s Ă  saisir, c’est rapidement qu’il faut agir.

Comment mener à bien cette expérience :

Il nous faut tenir financièrement sur un peu plus de 1 an, et au niveau du groupe , et au niveau de chaque entitĂ© qui embauche Ă  mi-temps ces jeunes. Les organismes d’Ă©tat sont mobilisĂ©s ( Subventions, Urssaf ) , les obligations rĂ©glementaires, ( Mutuelles, Comptables) le sont aussi. Tous ne sont pas synchronisĂ©s, et la trĂ©sorerie restera le nerf de la guerre.

Nous sommes confrontĂ©s Ă  ce problème nous mĂŞme, puisque nous sommes fiers d’avoir embauchĂ© 3 jeunes au sein de notre structure. Nous sommes donc clairement preneurs de votre gĂ©nĂ©rositĂ©. En nous allons innover sur ces sujets ….